Problèmes aux oreilles

Mon chien a les oreilles tombantes: on nettoie !

Les chiens qui ont les oreilles tombantes comme le cocker, le basset ou le cavalier king charles (et bien d’autres…) sont sujets aux otites en raison d’une faible aération du conduit auditif, d’une température locale élevée et d’un drainage naturel impossible du cérumen.

La solution :
Une fois par semaine, faites-lui un nettoyage complet des oreilles : conduit et pavillon.

Mon chien a les oreilles poilues : on épile !

Une forte pilosité dans le conduit auditif (bichon, caniche, york…) ou à son entrée (cocker) compromet l’évacuation naturelle du cérumen et piège toute sorte de corps étrangers.

La solution :
Toutes les deux semaines, nettoyez ses oreilles. Tous les trois mois, arrachez les poils du conduit avec vos doigts ou avec une pince à épiler. Le mieux étant de confier l’animal à un toiletteur !
Pour un cocker, une tonte mensuelle de toute la face interne du pavillon est conseillée.

Mon chien a les oreilles droites : on surveille

Mieux aérées, elles posent moins de problèmes. Toutefois, il convient de surveiller la production du cérumen car, chez certains chiens (berger, rottweiller…), elle peut être excessive et devenir propice aux infections.

La solution :
Un nettoyage mensuel à bimensuel. Inspectez l’oreille si elle présente un port anormal (elle tombe), c’est souvent le signe d’une otite qui se profile…

Mon chien se gratte les oreilles…

Si votre chien se secoue les oreilles et se gratte l’arrière des pavillons, si l’intérieur est rouge, sale et sent fort, s’il refuse qu’on lui touche les oreilles, consultez vite. L’otite peut être due à un corps étranger (épillet), une gale ou encore une infection. Si des gouttes ou une pommade sont prescrites, un nettoyage quotidien préalable est requis durant tout le traitement.

logo Patte-dog is all y need